CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Giordano BRUNO (1548 - 1600)
Il fut une époque où les idées avancées n’étaient pas à la mode et gare à ceux qui les proféraient publiquement. Bruno, né près de Naples, était le fils d’un soldat et à l’âge de 18 ans, il entre dans l’ordre des dominicains. Doué d’une mémoire exceptionnelle, il attire très vite l’attention sur lui. Il sera même présenté au pape Clément VIII. Mais à cause de ses idées peu orthodoxes, il fait très vite l’objet d’un intérêt particulier de la part del’Inquisition ! Son « don » pour la confrontation ne lui amènera pas que des amis. Tant s’en faut. On le retrouve en Allemagne, en Angleterre, et aussi à Genève, puis en France. Aujourd’hui on dirait presque un baroudeur ! Ses premiers déboires avec l’Inquisition date de 1576 déjà. C’était à Naples, puis à Rome. Il abandonnera son habit de dominicain. Il publie deux livres importants en 1584, sa période londonienne, dont l’un consacré à l’héliocentrisme de Copernic. Acceptant finalement une invitation à Venise, il sera arrêté par l’Inquisition en 1591 et jugé. Il abjura. Transféré à Rome en 1592 pour un nouveau procès, il fut condamné comme hérétique au châtiment suprême : le bûcher. En fait les raisons de sa condamnation ne sont pas claires car son dossier n’a pas été retrouvé. Il n’est pas certain que l’héliocentrisme de Bruno soit l’élément principal. Ce qui est sûr en revanche c’est qu’il a été brûlé vif sur le Campo dei Fiori le 17 février 1600 après que ses bourreaux lui eurent arraché la langue, dit-on. Redoutable époque… Galilée a eu plus de chance. Peut-être aussi un peu plus diplomate et quelques amis "bien placés"...