CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Henry CAVENDISH (1731 - 1810)
Né à Nice par hasard (sa mère y séjournait), Henry Cavendish, issu d’une famille d’aristocrates, semble avoir été un enfant timide et souvent dans la lune. Il passe plus de 4 ans à l’université de Cambridge...sans décrocher le moindre diplôme ! Très timide et peu sociable, Cavendish n’aura que très peu d’amis tous issus du milieu scientifique. Terrifié par les femmes, on dit qu’il communiquait avec ses servantes uniquement par écrit… Après quelques voyages en Europe avec son frère, Cavendish hérite - semble-il - d’une fortune colossale. Il se lance alors dans les études scientifiques, avec un succès certain. Ses premiers travaux déboucheront, en 1766, sur la découverte de « l’air inflammable », autrement dit l’hydrogène comme le nommera plus tard Lavoisier. Il n’est pas le premier à produire ce gaz, mais le premier à en déduire la densité : selon lui 11 à 12 fois moins dense que l’air. Il s’intéressera encore à l’oxygène et à la combustion de l’hydrogène dans celui-là : il en déduira que l’eau est alors un corps composé d’oxygène et de deux fois plus d’hydrogène ! Cavendish est également connu pour avoir mesuré avec une très bonne précision pour l’époque la densité de la Terre. D’après lui, cette densité était de 5,45 alors que la valeur actuelle se situe à 5,52 et quelques poussières. Il mit au point une balance de torsion qui porte maintenant son nom. Il s’intéressera encore à l’électrostatique, mais peu enclin à communiquer et à écrire, Cavendish n’a laissé aucun ouvrage majeure. Ses biographes pensent qu’il était plus intéressé à satisfaire sa curiosité naturelle qu’à laisser un nom à la postérité…