Georges CHARPAK  (1924 - 2010)
CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Arrivé en France à l’âge de 7 ans venant de sa Pologne natale, le jeune Charpak, au moment de la guerre 39-45 entrera dans la résistance, sera arrêté et passera un an à Dachau dans le sinistre camp. Il s’en sortira et continuera ses études, d’abord à Montpellier puis à Paris et sera diplômé de l’Ecole nationale supérieure des Mines. Il obtiendra finalement un doctorat ès sciences en 1955. Ce sera ensuite la collaboration avec Frédéric Joliot-Curie au CNRS comme maître de recherche et dès 1963 il rejoindra le CERN qu’il ne quittera qu’en 1991. C’est au CERN qu’il mettra au point sa fameuse chambre proportionnelle multifils qui fera de lui un lauréat au Prix Nobel de Physique en 1992. Cette « chambre » remplace les « chambres à bulles » utilisées jusqu’alors. Mais le CERN n’a pas été la seule « patrie » de G. Charpak. Il a été également titulaire de la chaire Joliot- Curie de l’Ecole de physique et chimie industrielles de Paris, sans oublier son titre de membre de l’Académie des sciences. G. Charpak s’est aussi illustré dans la rénovation de l’enseignement des sciences à l’école, en France et à l’étranger. Cet homme brillant est particulièrement bien connu dans le Pays de Gex où se situe votre club préféré d’astronomie, car il y a habité durant de nombreuses années. Ce grand spécialiste de la physique nucléaire et des particules de haute énergie nous a quittés en 2010 après une vie vouée à la recherche et titulaire de très nombreux doctorats honoris causa en Europe.