Richard FEYNMAN (1918 - 1988)
CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Fils d’émigrés juifs russes et polonais, Richard Feynman voir le jour dans le Queens, quartier de New York. Très vite le jeune Richard montra des dispositions intellectuelles et manuelles hors du commun. A commencer par les mathématiques. Vainqueur du concours de maths de l’Université de New-York, il reçut une bourse pour étudier au célèbre MIT (Massachussetts Institute of Technology) puis passa le concours d’entrée de l’Université de Princeton sans aucun problème, sinon les branches… littéraires. Alors qu’il était encore à rédiger sa thèse, Feynman fut rattaché au projet Manhattan à l’origine de la bombe atomique.  Mais, c’est probablement au Caltech  (California Institute of Technology) qu’il donna le meilleur de lui-même. De ces années fécondes, on citera l’électrodynamique quantique relativiste, la physique de l’hélium superfluide. Il est aussi à l’origine des fameux diagrammes qui porte son nom et encore utilisés de nos jours, notamment dans la théorie des cordes. Ce que l’on sait peut-être moins, c’est que ce physicien était aussi un pédagogue hors-pair, cherchant toujours des explications aussi simples que possibles. Et son cours de physique pour les étudiants débutants reste un modèle du genre. Auteur de quantité d’ouvrage de vulgarisation et d’initiation à la physique et aussi récipiendaire du Prix Nobel de physique en 1965 avec deux autres physiciens, Schwinger et Tomonaga pour leurs travaux en électrodynamique quantique. Marié trois fois, Feynman fut atteint d’un cancer à l’estomac et après rechute refusa tout traitement supplémentaire. Ses dernière paroles auraient été : je détesterais mourir deux fois, c’est si ennuyeux.