Atteint d’une maladie neuromotrice incurable, on ne donnait que 2 ans à vivre à Stephen Hawking alors qu’il avait 21 ans. Pourtant brillant étudiant en physique, le jeune Stephen sombra alors dans la dépression et dans l’alcool. La rencontre avec Jane Wilde, étudiante et doctorante en littérature médiévale portugaise, sera déterminante. Sa maladie s’étant semble-t-il stabilisée, il épousera Jane. Ils auront trois enfants. Il écrira sa thèse consacrée aux trous noirs. Puis, bien que la maladie le condamne progressivement à la chaise roulante, Hawking deviendra professeur de mathématiques à Cambridge. Parmi ses prédécesseurs on trouve Isaac Newton et Paul Dirac...Le professeur Hawking montrera que les trous noirs rayonnent de l'énergie. Ils s’évaporent. « glissant » ensuite vers la cosmologie, Hawking envisagera un univers « sans bord » l'univers se contient tout entier, n'ayant ni frontières ni bords, il ne devrait avoir ni commencement ni fin : il devrait simplement être", avec, à la clé, la question : "quelle place reste-t-il alors pour un créateur?". Pressé par des besoins d’argent à cause de sa maladie, Hawking publie « une brève histoire du temps », le livre le plus vendu mais le moins lu... , dit-on. Bien que se déclarant athée, Hawking est de plus en plus préoccupé par la « pensée de Dieu » tout comme l’était Einstein qui pensait également que tout était des détails à côté de cette « pensée de Dieu ».
Stephen HAWKING (1942 - 2018)
CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr