CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
On ne saurait dire si Georges Lemaître, prêtre, astrophysicien et mathématicien belge était avant tout prêtre ou astrophysicien. En tous les cas, il a toujours su concilier sa foi avec les théories d'astrophysique qu'il explorait. Né à Charleroi en 1894, c'est à Louvain qu'il étudie les mathématiques et la physique. Ordonné prêtre en 1923, il deviendra professeur à l'université de Louvain en 1927. S'appuyant principalement sur les recherches d'Einstein, de Friedmann et de Hubble, il est le premier à émettre l'idée que l'univers est en expansion, cette même année 1927. Invité à Londres au début des années trente, il développe alors sa théorie de "l'atome primitif". Plus on remonte dans le temps et plus les systèmes stellaires se rapprochent. A un moment donné l'univers se condense en un seul atome qui va finir par éclater : c'est la théorie du Big Bang (Notons au passage que c'est Fred Hoyle, astrophysicien britannique, très sceptique quant à cette nouvelle théorie, qui est a l'origine de l'expression de Big Bang. La théorie de l'expansion est maintenant reconnue par la quasi totalité du monde scientifique, mais l'expression de Hoyle, décédé en août 2001, est demeurée !...). L'abbé Lemaître est alors reconnu comme le précurseur de la théorie de l'expansion de l'univers. Elu membre de l'académie pontificale des Sciences lors de sa création en 1936, il en deviendra le Président en 1960 et le restera jusqu'à sa mort en 1966. On doit à Georges Lemaître la "discussion sur l'évolution de l'univers" en 1933 et "l'hypothèse de l'atome primitif" en 1946. Son parcours à la fois composé de raison scientifique et de foi n'a pas manqué de marquer les esprits de son temps. Il n'est donc pas surprenant non plus qu'un institut porte son nom à l'université de Louvain-la-Neuve. 
Georges LEMAITRE (1894 - 1966)