Georg Joachim ISERIN alias RHETICUS (1514-1574)
CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Même sous son « nom de plume » Rhéticus demeure un personnage quasiment inconnu du grand public. Alors vous pensez, né Iserin, puis De Porris et von Lauchen après l’exécution de son père, il n’y a guère de chance d’en avoir entendu parler ! Et pourtant « Le Rhétien » - qu’on pourrait peut-être qualifier d’ombre de Copernic - n’a eu de cesse de défendre les idées héliocentriques du grand Polonais. Sans Rhéticus, il n’est pas impossible que l’œuvre majeure de Copernic « De revolutionibus orbium coelestium » (de la révolution des orbes célestes) n’aurait jamais - ou bien plus tard - été publiée sans l’obstination de Rhéticus, seul disciple connu du chanoine Copernic. Se plongeant dans les notes de son maître, Rhéticus les complètera et publiera en 1540 un ouvrage intitulé « Narratio Prima ». Il finira par convaincre Copernic de publier son « de revolutionibus ». Mais par suite de circonstances nombreuses et variées, le manuscrit se verra affublé d’une préface qui fait de la thèse héliocentrique une simple hypothèse mathématique. Copernic se croit trahi par Rhéticus, lui-même trompé par un certain Osiander qui avait pris l’initiative de sa préface sans rien demander à personne... Outre le fait d’être le seul et unique disciple de Copernic, Rheticus a été professeur de mathématiques à...22 ans, a fréquenté Melanchthon, Paracelse et a étudié dans plusieurs universités, dont celle de Zurich. Un génie méconnu, ce garçon…