Alessandro VOLTA (1745 - 1827)
CLUB ASTRONOMIQUE M51 - DIVONNE-LES-BAINS PAYS DE GEX (France) www.m51.asso.cc-pays-de-gex.fr
Avec ce personnage, né à Côme, on n’est pas directement dans le domaine de l’astronomie, mais dans celui de la physique, ce qui justifie pleinement sa présence dans la rubrique ! Après tout, on ne rencontre plus guère d’astronomes, mais presque exclusivement des astrophysiciens. Et généralement on commence l’astronomie après avoir fait de la physique ! Bref. Contrairement à nombre des membres de sa famille, le jeune Volta n’optera pas pour une « carrière » religieuse. Son destin à lui, ce sera l’électricité, même si ses premiers maîtres ont été les Jésuites. A 18 ans déjà, il entretient une correspondance avec l’abbé Nollet, grand spécialiste des phénomènes électriques du 18ème siècle. Volta sera professeur à l’école royale de sa ville puis professeur à l’université de Pavie. Il voyagera beaucoup en Europe et viendra notamment à Genève et Ferney. Il rencontrera Lavoisier et Laplace, puis Horace B. de Saussure et Voltaire. Volta a réalisé beaucoup de choses dans le domaine de l’électricité et des gaz mais ce qui reste indubitablement attaché à son nom, c’est la pile électrique qu’il mit au point en 1800. Ce que l’on sait peut-être moins, c’est qu’en l’honneur de Volta, on adopta en 1881, l’unité de « volt » dérivée de son nom. Une belle reconnaissance. Volta décède en 1827 après une vie passée au service de la science. 1827, c’est aussi l’année où décède van Beethoven, le compositeur. Une autre « grosse pointure »...